La Tête en bas par Noëlle Châtelet

La Tête en bas

Titre de livre: La Tête en bas

Éditeur: Seuil

ISBN: 2020573857

Auteur: Noëlle Châtelet


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: La Tête en bas.pdf - 36,512 KB/Sec

Mirror [#1]: La Tête en bas.pdf - 34,438 KB/Sec

Mirror [#2]: La Tête en bas.pdf - 46,762 KB/Sec

Noëlle Châtelet avec La Tête en bas

Livres connexes

Noëlle Châtelet a l'habitude de surprendre dans le choix de ses thèmes. Il n'y a pas longtemps, elle évoquait l'amour partagé entre un vieil homme et une vieille dame (La Femme coquelicot). Elle ne déroge pas ici à son habitude, brossant le portrait d'un hermaphrodite. Rien de moins qu'un récit "en souvenir de celui qui m'a donné un peu de son histoire, qui pourrait être celle-ci", précise l'auteur dans son exergue. Une histoire vraie donc, passée par le couloir de la langue et de l'imagination de Noëlle Châtelet, toujours bien inspirée quand il s'agit de traiter du corps. On se rappelle encore son essai remarquable intitulé Le Corps à corps culinaire ou ses récits formant Histoires de bouches. Mais avec La Tête en bas, il ne s'agit pas du rapport de l'homme avec la nourriture mais de l'homme et de son identité sexuelle. À travers la figure de Paul, l'auteur relate la difficulté de vivre son corps, de l'accepter ou de le refuser, les travers d'une sexualité douloureuse à assumer avant d'en jouir pleinement peut-être, quand on est passé de l'autre côté de la barrière, quand la tête est en bas. Avant, la petite fille se nommait Denise. Maintenant, son nom s'est mué en Paul, qui se souvient qu'il "était mutilé". Maintenant, il a l'air "d'être farouchement lui-même". Sans prétention, et avec beaucoup de simplicité, de sensibilité vidée de sensiblerie niaise, ajoutant de la crudité dans les mots parfois, Noëlle Châtelet réussit là une belle figure de l'humanité. --Céline Darner